Sylvain Roussé - Diététicien Nutritionniste

Depuis quelques années déjà des personnes viennent me consulter pour perdre du poids. Beaucoup ont essayé des régimes et ont repris du poids une fois le régime arrêté.

Force est de constater que les régimes qui ont été suivis excluent certains aliments ou certaines catégories d'aliments. En dehors de toute pathologie, ceci est fortement déconseillé par les différents organismes de santé en France pour des raisons d'équilibre alimentaire. De plus, ceci provoque des frustrations qui une fois le régime terminé engendrent des compulsions envers les aliments qui ont été supprimés (les produits sucrés par exemple).

D'autres régimes sont fortement hypocaloriques et engendre une perte de poids rapide. Un régime trop hypocalorique est en général un régime qui est carencé et qui ne couvre pas tous les besoins en vitamines et minéraux normalement couverts par une alimentation équilibrée. D'autre part, la satiété n'est jamais atteinte et la lutte contre la faim est permanente. Ceci peut engendrer des fringales et des compulsions alimentaires et donc une reprise de poids.

L'erreur la plus fréquente consiste à exclure les féculents accusés de tous les maux. Or les féculents participent au rassasiement tout en étant peu caloriques. C'est l'excès de féculents ou de matière grasse les accompagnant qui peut faire prendre du poids. Ne pas consommer de féculents ou en consommer très peu, amène à se priver de la source d'énergie principale du corps, ce qui engendre fringales et autres compulsions.

Les besoins varient d'une personne à l'autre en fonction de l'âge, du sexe, du poids, de la taille et de l'activité physique. On ne donne pas la même quantité d'énergie, de protéines, graisses et glucides à consommer à un charpentier de 1,85m, 80 kg et 25 ans qu'à une dame de 85 ans, 1,50 et 65 kg dont l'activité physique consister à aller faire ses courses à la supérette locale. Certains régimes dont on voit la publicité à la télévision sont équilibrés, mais ont des apports qui ne correspondent pas aux besoins du patient et sont inadaptés à une perte de poids qui doit rester physiologique.

Si l'on se réfère à l'étude de l'ANSES de 2010, les régimes amaigrissants du type soupe au chou, citron détox, Atkins, Scarsdale, hyperprotéiné, ... ne couvrent pas les besoins en vitamine C, magnésium, calcium, fer, vitamine D et vitamine E. D'autre part, la restriction calorique excessive peut être à l'origine de problèmes osseux, rénaux, hépatiques et cardio vasculaires et la reprise de poids est quasiment systématique. Pour éviter ces problèmes, l'ANSES recommande de prendre conseils auprès d'un professionnel de santé (comme un diététicien ou un médecin nutritionniste). D'autre part, la restriction calorique excessive de ces régimes conduit à des modifications du métabolisme qui oeuvrent en faveur d'un effet yoyo. D'après le rapport de l'ANSES, cet effet yoyo a une action sur l'estime de soi et peut aussi conduire à de la dépression du fait de la reprise de poids.

Le diététicien est quelqu'un qui est capable de calculer vos besoins à l'aide de tables. Il vous accompagnera dans la mise en place d'un plan alimentaire équilibré et adapté à vos besoins qui vous permettra d'atteindre votre poids de forme. La perte de poids engendrée par ce plan alimentaire est certes lente, mais est durable. Ce plan alimentaire, vous pourrez le garder quasiment à vie, à moins d'une modification majeure dans votre état de santé ou de votre activité physique. Il ne présente pas, à moins de problème de santé grave, d'exclusion et vise à ne pas engendrer de frustration.

D'autre part, le diététicien a une connaissance des aliments qui lui permettra de vous guider dans vos choix alimentaires de tous les jours en fonction de vos goûts.

Le plaisir est un déterminant fondamental de la réussite de l'acte diététique. Un équilibre alimentaire sans notion de plaisir risque d'entrainer une frustration et un abandon menant à une reprise de poids.

Pour conclure: il est préférable de vous adresser à un professionnel de santé qualifié (diététicien ou médecin nutritionniste) pour perdre du poids afin d'éviter des problèmes de santé et une reprise de poids.


Pour en savoir plus

Régimes amaigrissants. Des pratiques à risque